de Daniel BIGA :                                                                                                 Daniel_Biga

Chaque matin dans le miroir je me rase
( mon dieu que c'est barbant !)
j'y vois mon père qui me regarde
je connais les routes de vie
sur son visage devenu le mien

chaque geste de mon père
je le refais aussitôt
à moins que à moins que à moins que
je sois moi de l'autre côté du miroir ?
quand je crois me raser
est-ce ta barbe bleue de barbelés
tes poils rudes que la lame attaque ?
tu me possèdes disent tes yeux
qui fouillent moi en toi toi en moi
( ne m'a-t-on pas dit cent fois :
" mon dieu comme vous ressemblez à votre père ! ")

le savon à barbe le blaireau l'étale
dans les rides les cicatrices les ravines
sur sa peau âgée usée
la mousse blanche onctueuse

sur son image sur mon reflet
se lit la peur des vieillards
la peur unique de tous

mousse le savon à barbe
glisse la lame sur la peau rêche
( bon dieu je trouve tout ça parfaitement rasoir !)


(Copyright Photo Marc Dieulangard)