Aussi longtemps que les hommes ne seront pas complets et libres, ils rêveront la nuit.
« Aussi longtemps que les hommes seront incomplets et libres, ils rêveront la nuit. »
                                                    
Paul Nizan, Antoine Bloyé, Grasset, 1933.

Paul Nizan 1935 by Roger M

(© Photography Paul Nizan, 1935, by Roger M. Parry. )