17 mai 2013

Poème(s) inédit(s) n°11

  Jérôme Leroy, « douze belles dans la peau-ésie »J’ai demandé quelques inédits à Jérôme Leroy, car je possède son second recueil dont je ne me sépare jamais : Un dernier verre en Atlantide publié en 2010 aux éditions de La Table Ronde. J’ignore si ce recueil de poésie a été chroniqué ici ou là. Peut-être que beaucoup d’entre vous sont même, à tort, passés à côté de ce livre.Pourtant s’y trouvent écrites de très belles choses, légères et fondamentales, avec toujours cette délicate nonchalance propre à l'auteur - souvenirs... [Lire la suite]
Posté par poebzine à 23:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

10 mai 2013

Le copinage poétique a-t-il toujours existé ?

La réponse dans la bouche de Louis Aragon lui-même :Louis Aragon : (...) - C'est uniquement à ma complicité personnelle avec Gaston Gallimard qu'il est dû que dans la maison soient entrés des écrivains que la nrf (revue) contrait, comme Apollinaire.Dominique Arban : - Il a fallu bagarrer ?Louis Aragon : - J'imagine. (...) Sont entrés dans la maison, et par mon intermédiaire, puisque j'étais le premier d'entre nous édité chez Gallimard, et Breton, et Éluard, et de plus jeunes, comme Jaques Baron, comme Limbour (que j'ai eu... [Lire la suite]
Posté par poebzine à 20:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 mai 2013

Jean-Marc Flahaut, l'amour de l'île en bandoulière

Chronique de François-Xavier Farine parue dans la revue Eulalie n°13 de mai 2013 du Centre régional des Lettres et du Livre Nord-Pas de Calais.
Posté par poebzine à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 mai 2013

Boris Vian (1920-1959)

Livres-radeaux à emporter sur l'île...36) Je voudrais pas crever, Boris Vian, Jean-Jacques Pauvert éditeur, 1962 (réédité depuis chez 10-18).Extrait choisi :Un jourUn jourIl y aura autre chose que le jourUne chose plus franche, que l'on appellera le JodelUne encore, translucide comme l'arcansonQue l'on s'enchâssera dans l'oeil d'un geste élégantIl y aura l'auraille, plus cruelLe volutin, plus dégagéLe comble, moins sempiternelLe baouf, toujours enneigéIl y aura le chalamondreL'ivrunini, le baroïqueEt tout un planté d'analognesLes... [Lire la suite]
Posté par poebzine à 16:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :