Richard-Brautiganavec ma compagne
et mon chien peureux
sous la mitrailleuse aveuglante
du soleil
je songe tout à coup à Richard Brautigan
racontant à sa jolie japonaise
qu'il fait des allers-retours
entre Tokyo et le Montana
pour écrire
quand moi je vais au bout
de mon jardin
ou de mon nombril
à mon nombril
Ce qui est à peu près la même chose
sauf que je ne suis pas
Richard Brautigan
et fort heureusement
d'ailleurs.


© François-Xavier Farine - 24/07/2013.