Eric Dejaeger (2015)


En entrant dans une librairie, le powète fonce tête baissée vers le rayon POÉSIE, même s’il n’y en a pas.

Ø

Quand le powète donne une lecture publique, les cinq personnes présentes sont priées d’applaudir (à tout casser si possible).

Ø


Extraits de
Le violon pisse sur son powète ou Le poète pète dans sa clarinette (Clin d’œil posthume à Pierre Autin-Grenier), Éric Dejaeger. Collage d’André Stas. Ed. Les Carnets du Dessert de Lune, Coll. Pousse-Café, 2015.

Son blog : http://courttoujours.hautetfort.com/


Quelques autres titres parus :
Une femme à gros seins qui court le marathon, Gros Textes, 2014.
Ouvrir le gaz 30 minutes avant de craquer l'allumette, Gros Textes, 2014.
Grand cru bien coté, Cactus Inébranlable, 2014.
Poèmes réincarnés dans un orteil aimé, Les Carnets du Dessert de Lune, 2001 (épuisé).