de Poètes contemporains
09 mai 2015

Poème(s) inédit(s) n°16

de Jean-Pierre GEORGES né en 1949Jean-Pierre Georges est un écrivain résolument à part. Parmi ses contemporains, je ne vois que deux poètes dont on pourrait le rapprocher : Pierre Autin-Grenier et Patrice Delbourg. Depuis plusieurs années, Jean-Pierre Georges n'écrit plus de « poésies » mais essentiellement des notes sauvées du vent, arrachées lentement « au bout de l'ennui, de l'attente », au désespoir, voire « au dégoût de soi », par ce « champion de la détestation ».Jean-Pierre... [Lire la suite]
Posté par poebzine à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

21 septembre 2014

Poème(s) inédit(s) n°15

de Jean Marc FLAHAUT né en 1973 :Un grand écrivain ( devient un grand écrivain )un grand écrivain( devientun grand écrivain )dès lors qu’il sait recyclerles idées des autressans se faire piquervoilà le secret luisait çamieux que personnealorsil reprend le livrelàcomme çadans sa mainc’est bienpuisl’ouvrecomme une pommeen son milieurespire profondémentet fait semblantde lire ce qu’il litcar en réalitéchaque motchaque phrase est impriméedans son cerveaucomme l’adresse d’une maisonen flammesil insisteun peuet finit par reposer le... [Lire la suite]
Posté par poebzine à 16:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 août 2014

Poème(s) inédit(s) n°14

de François DE CORNIÈRE né en 1950 :     L'exercice de l'oubliTu m'avais dit :« Le bain du petit matinc'est se laver à l'intérieur. »Je m'en souviensparce que j'avais noté ces motssur un vieux carnetque je viens de retrouverau fond d'un sac à dos.Je te revois me disant cela.Tu prenais ton thédevant la fenêtre de la cuisine.J'avais nagé je venais de rentrerle soleil ne passait pas encoreau-dessus du mur du jardin.J'avais mis un pull(c'est toujours aprèsqu'on a un peu froid.)Et puis la journée était parties'était... [Lire la suite]
Posté par poebzine à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 septembre 2013

Poème(s) inédit(s) n°13

de Grégoire DAMON né en 1985 :                     Souffrance sorti de chez le dentiste vendredi dernier avec une terreur rétrospective  assez louche vue l'absence totale de sensation dans la bouche  me suis rué dans la première librairie faire l'acquisition d'une synthèse quelconque sur le stoïcisme  m'en foutais l'auteur m'en foutais le prix si le monde tournait dans le bon sens la SECU rembourserait de toute... [Lire la suite]
Posté par poebzine à 19:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 juillet 2013

Poème(s) inédit(s) n°12

de Simon ALLONNEAU né en 1985 :Le mec de l’agence m’emmène visiter un lieu   un appartement à peu près aussi grand que mes toilettes   je lui dis   j’arrive pas à entrer     il me répond   la première cuisse est passée   attends je vais tirer   voilà   c’est pas joli comme intérieur ?   j’aimerais voir mais je n’peux pas tourner sur moi-même     attends je vais passer entre tes jambes pour te laisser la place   écarte   je suis... [Lire la suite]
Posté par poebzine à 19:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 mai 2013

Poème(s) inédit(s) n°11

  Jérôme Leroy, « douze belles dans la peau-ésie »J’ai demandé quelques inédits à Jérôme Leroy, car je possède son second recueil dont je ne me sépare jamais : Un dernier verre en Atlantide publié en 2010 aux éditions de La Table Ronde. J’ignore si ce recueil de poésie a été chroniqué ici ou là. Peut-être que beaucoup d’entre vous sont même, à tort, passés à côté de ce livre.Pourtant s’y trouvent écrites de très belles choses, légères et fondamentales, avec toujours cette délicate nonchalance propre à l'auteur - souvenirs... [Lire la suite]
Posté par poebzine à 23:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

18 janvier 2013

Poème(s) inédit(s) n°10

de Dominique SAMPIERO né en 1954 Jardin de l'appel (extraits)    Cela m’arrive avec les hanches en porcelaine des jeunes filles. La belle fatigue ridée des vieillards aussi. L’impertinente transparence des enfants. De temps en temps, avec un arbre ou un coin de ciel accrochés au reflet d’une gouttière mangée par les nuages. Cela m’arrive n’importe quand et n’importe où. C’est imprévisible. Une ombre claire, inconnue, traverse mon visage comme ça, d’un seul coup. Comme si elle habitait entre mon front et mes yeux. Et ne... [Lire la suite]
Posté par poebzine à 10:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 septembre 2012

Poème(s) inédit(s) n°9

2e salve de Pierre TILMAN né en 1944 :Parfois elle met sa langueParfois elle met sa languedans mes narinesil lui arrive d’enfoncer sa main dans ma boucheelle introduit tous les doigtsm’attrape la langueme malaxe les dentsse glisse entre les joues et les genciveselle m’attrape la mâchoire inférieurecomme si j’étais un chevalje me sens mecterrain secj’ai l’impression de manquer detrous humidesNon seulement elle m’attrape la bouchecomme si j’étais un chevalme met des mors dedans avec ses doigtsmais elle me chevauchese tient droite sur... [Lire la suite]
Posté par poebzine à 12:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 avril 2012

Poème(s) inédit(s) n°8

de Pierre TILMAN né en 1944 :© Pierre Tilman devant sa bibliothèque, 2011.J'ai eu mal à l'épaule excusez-moi d'enfoncer des portes ouvertesmais je ne suis pas joueur de rugbyje ne suis pas 1ère ligne je ne fais pas 110 kgune porte ferméej'ai déjà essayéune nuit que j'avais perdu mes clefsje n'y suis pas arrivéles voisins sont sortiset m'ont dit ça va pas non? vous avez vu l'heure?alors excusez-moimais je préfère enfoncer des portes ouvertesC'est très fatiguant c'est très fatiguant de faire semblant d'aimer gagner sa viec'est très... [Lire la suite]
Posté par poebzine à 01:03 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
14 octobre 2011

Poème(s) inédit(s) n°7

de Guy CHATY né en 1934 :     LA PAILLE ET LE CRÂNE Dans la tribu Toupournou, pour prendre leur force, les mâles mangeaient les corps des ennemis qu'ils avaient tués.En particulier, afin de s'approprier leur intelligence, ils aspiraient leur cervelle avec une paille plantée dans un œil du crâne. Cette absorption avait pour nom ''crânerie'', la pratiquer : « crâner », et les pratiquants : les « crâneurs ».Puisque le crâne a en général deux yeux, la crânerie pouvait s'exécuter en couples, ce qui... [Lire la suite]
Posté par poebzine à 16:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :