02 novembre 2013

Fermé pour cause de déménagement imminent

En préparant notre déménagement et la mise en cartons de ma bibliothèque poétique, j'ai redécouvert un certain nombre de recueils que j'avais complètement oubliés, et qui m'avaient plu, vingt ans auparavant. C'est le cas des deux ouvrages Balles d'or et Feuilles vivantes au matin de Guy Tirolien, poète guadeloupéen trop méconnu, qui a revendiqué à la fois l'amour de son île et sa Négritude... Certains de ses poèmes n'ont rien à envier aux textes engagés de l'haïtien, René... [Lire la suite]
Posté par poebzine à 22:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,