09 mai 2015

Poème(s) inédit(s) n°16

de Jean-Pierre GEORGES né en 1949Jean-Pierre Georges est un écrivain résolument à part. Parmi ses contemporains, je ne vois que deux poètes dont on pourrait le rapprocher : Pierre Autin-Grenier et Patrice Delbourg. Depuis plusieurs années, Jean-Pierre Georges n'écrit plus de « poésies » mais essentiellement des notes sauvées du vent, arrachées lentement « au bout de l'ennui, de l'attente », au désespoir, voire « au dégoût de soi », par ce « champion de la détestation ».Jean-Pierre... [Lire la suite]
Posté par poebzine à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

01 mars 2013

Yves Artufel, l'élégance et l'humilité du désespoir

  « Pour ce qui est de l'avenir, je peux d'ores et déjà affirmer qu'il se passera un certain nombre de choses et que toutes ne seront pas forcément agréables. »Extrait de Ma vie en rose, Yves Artufel, Gros Textes éd., 2006.Avant d'être éditeur, on oublie qu'Yves Artufel est d'abord un poète, même s'il est contraint - de par son activité associative et éditoriale - à reléguer sa poésie au second plan. Un certain goût pour l'absurde et la dérision caractérise son écriture.La plupart du temps, Yves... [Lire la suite]
Posté par poebzine à 18:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 novembre 2012

Pierre Autin-Grenier né en 1947

 de l’anar ronchon et splendide au philosophe du quotidien « C’est délicat d’écrire un petit poème en plein été, avec trent-huit degrés centigrades à l’ombre des pins d’Alep, à même l’écorce cent mille cigales en concert permanent. Étouffoir et raffut d’enfer ! Je tire les volets, je ferme la fenêtre, parce que le poème que je veux écrire est plutôt fait pour être lu l’hiver, après une dure journée de gel, quand le chauffage central vient de tomber en panne et que les draps sont froids. Le chat se serait fait... [Lire la suite]
Posté par poebzine à 22:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,