A O.afd

Pourquoi
donner un titre à chaque
poème ?
Comme si la vie
était définitive ?
Alors que le jour n'est pas venu
de tirer un trait sur ce qu'on aime
Ce matin je n'écoute pas les paroles
d'Arnaud Fleurent-Didier
mais l'atmosphère qui baigne ses chansons
n'en suis pas moins heureux
notre salon est une pièce blanche
immaculée   adossée à l'or des livres
le soleil éclate dans le regard du chien
et tutoie ton sourire
A 11 heures tu pars pour le marché
avec ton plus beau caban
moi j'ai repris le chemin des mots
ils se pressent partout
contre ma peau
les fleurs des arbres même
en hiver
dansent dans mes yeux.

                    FXF - 17/01/2011.