Revue Décharge n°156 déc 2012In Décharge n°156 – décembre 2012

Chronique de Jacmo sur D'infinis petits riens (Gros Textes) - juin 2012 - 9 €.


« C'est le premier recueil de François-Xavier Farine, pourtant déjà bien connu dans le milieu. Une sorte de journal à gros traits sur un an. Comme le titre l'indique, c'est fait de plein de choses quotidiennes, de notes sur le vif, d'observations plutôt urbaines, du côté de Lille où habite l'auteur, avec une incursion estivale dans le Sud-Ouest, à Biarritz. Les poèmes, on peut les appeler ainsi puisqu'écrits en vers, ne ronflent pas. Certains même sont à la limite de la poésie et de la description, à ceci près qu'y rentrent en écho des impressions qui donnent de l'émotion au propos. On y perçoit surtout un sens de la joie, une générosité qui n'est pas commune dans la poésie actuelle, où le nombrilisme est souvent la chose la mieux partagée. ...où tout un été / moucheronne / sous le grain de beauté / de sa joue. Un des titres conviendrait bien à l'ensemble : « bonheur de paille ». Les thèmes sont divers ainsi que la vie offre de multiples choses au regard et à la bonté rayonnante. L'animateur du site Poebzine a voulu que les titres soient intégrés dans le corps des textes, ils sont en gras pour les repérer, coquetterie, est-il préciser. Ça dérange un peu la lecture où l'on perd ses repères habituels Tu préfères démêler la cocarde / des jours et les nuages qui / obombrent parfois / le coeur las de tes amis. On ressent à la fois la foulée du coureur et le sens du souffle dans ce recueil-annale où l'on passe les mois comme des haies. »

Pour s'abonner à Décharge, revue de poésie contemporaine - qui est l'une des plus solides, avec près de 32 ans d'existence !