Lucien Suel_Je suis debout_(2014)

Lucien Suel, poète performer et « poète ordinaire » - comme il aime se qualifier lui-même - publie en mars, coup sur coup, deux livres.

Je suis debo
ut, une sorte d'anthologie, mêlant des poèmes publiés un peu partout et des inédits, aux éditions de La Table Ronde. On y retrouve l'originalité polymorphe du poète, autant dans les thématiques abordées que dans la variété des formes poétiques employées.
C'est la consécration pour Lucien Suel qui goûte enfin à la reconnaissance poétique, en étant publié cette fois chez un gros et bel éditeur (qui a publié par le passé quelques recueils dYves Martin, de William Cliff, Rien que l'Amour,  l'oeuvre complète de Lucien Becker, préfacée par Guy Goffette ou encore le recueil VROUZ de Valérie Rouzeau en 2012).
Bien sûr, la résistance et l'humour, bien sûr, le poète-jardinier et le poète beat sont autant d'étiquettes qui collent à la peau de l'écrivain..
Mais moi, ce que je préfère chez Lucien Suel, c'est ce côté barré et baroque qui transpire à chaque page et la tendresse qui, de plus en plus, surgit sous sa plume jadis revendicatrice qui martelait les mots, comme on va au combat idéologique, poésie au poing.

Aux éditions de La Contre Allée dans la belle petite collection Les Périphéries, Lucien Suel publie également un petit texte-cut up psychédélique, Le lapin mystique, qui pastiche volontiers les écrivains fin du XIXe siècle, à la manière de Joris-Karl Huysmans, en plus échevelé, peut-être...

Lucein Suel_Le lapin mystique_La Contre Allée_2014Ce texte est d'abord paru en 1998 dans la revue de poésie lilloise, Le Dépli amoureux, de Guy Ferdinande, bel agitateur de l'underground poésie, qui soutint dans les années 80-90 de ses publications des poètes aussi divers que Gaston Criel, Louis François-Delisse, Jean Rousselot, Jean L'Anselme, Jean Huglo, Alfonso Jimenez. Il  me présenta aussi, à vingt ans, des poètes qui me firent alors forte impression : Georges Hassoméris, Jean-Pierre Bobillot, Sylvie Nève et Lucien Suel lui-même.

C'est ce que Lucien Suel appellerait certainement une chronique circulaire ?

François-Xavier Farine, le 12 mars 2014.


Silo, le blog de Lucien Suel.