Thomas Vinau_Juste après la pluie-_Alma_2014Thomas VINAU
Juste après la pluie
Alma éditeur, 2014
17,00 €


Né en 1978, Thomas Vinau est l’un des meilleurs poètes de sa génération.
Particulièrement fécond, il a déjà publié près d’une trentaine de recueils chez des petits et micro-éditeurs et deux « romans » chez Alma éditeur : Ici ça va et Nos cheveux blanchiront avec nos yeux en 2011 (repris depuis dans la collection de poche 10/18) ainsi qu’une biographie rêvée, Bric à Brac Hopperien, sur le peintre américain du même nom, en 2012.
En 2014, il frappe terriblement fort en revenant avec ce gros livre de deux-cent quatre-vingts poèmes « minuscules » où il excelle dans ce mélange de simplicité et de précision extrêmes.
Ce Brautigan frenchy y a même étoffé son bestiaire poétique ; il apparaît aussi plus léger, plus apaisé, avec des inventaires à la Prévert et des poèmes-ritournelles dignes de Philippe Soupault.
Claude Roy et Jean Follain doivent, eux aussi, dormir que d’un œil, « en bricolant dans l’essentiel », Thomas Vinau marche sur leurs pas.

© François-Xavier Farine, le 20 février 2014.

Un extrait, p.238 :

Nécessité fait loi ou quelque chose comme ça

Il faut que je trouve
des poèmes
de Nabokov
chaque jour naît
dans le creux
d’une main
et aujourd’hui
n’est pas
pire qu’hier
des saucisses
grillent
des enfants
meurent
et je dois bien
tenir la barre
jusqu’à ce soir
c’est la raison
pour laquelle
il faut
immédiatement
que je trouve
des poèmes
de Nabokov



Thomas Vinau vient de passer, ce matin, dans l’émission livresque de Monique Atlan : Dans quelle éta-gère, ce jeudi 20 février 2014 sur France 2.

Le blog de Thomas (Vinau) où vous retrouverez ses ablutions quotidiennes : ETC-ISTE