Daniel Biga Dialogues, Discours & Cie (2005)Daniel BIGA
Dialogues, Discours & Cie
Éditions Tarabuste, 2005
12,00 Euros

Note de lecture parue en 2005
dans le n°141 de la revue Lieux d'Être

En 2003, Daniel Biga proposait au Castor Astral, Le poète ne cotise pas à la sécurité sociale (1962-2002), une anthologie fleuve retraçant son bel itinéraire poétique sur plus de 40 ans. Après avoir été mis récemment à l'honneur par Claude Vercey, à la bibliothèque de Châlon-sur-Saône, le poète publie un nouveau recueil : Dialogues, Discours & Cie chez Tarabuste. Biga a sans doute ses contradicteurs, mais, en tout état de cause, nul ne peut ignorer ce poète peu conventionnel, jamais fade, vivant, entier, humain, sorte de « hors-la-loi » qui trace son chemin, en dépit des modes et des connivences littéraires, et auquel on ne saurait reprocher ni ses prises de risque ni cette aptitude à toujours traquer la modernité dans les entrelacs du poème.

Dans Dialogues, Discours & Cie, Daniel Biga nous livre des petits poèmes-petites proses échappées du jour ordinaire évoquant une somme de moments-constats-échanges-bonheurs quotidiens dont quelques titres « à la Autin-Grenier » finiront de dissuader les plus réfractaires ou d'enthousiasmer les aficionados du poète : « Éloge de la soupe ou chorba » , « Conférence sur ma nullité (littéraire) », « Poème du parapluie perdu », « Hourra pour la K Fête », « Dithyrambe ouvrier »... Bigre ! Voilà du bon Biga, provoc', serein, inattendu.

© François-Xavier Farine, 2005.

À noter aussi de Daniel Biga, L'apologie de l'animal, beau livre d'artiste paru en 2004 chez Collodion, tiré à 120 exemplaires, numérotés et signés par le poète. Toujours disponible en tirage courant à 7 €.

Les éditions Tarabuste
Les éditions Collodion