Livres-radeaux à emporter sur l'île...

Jean_Baptiste_Pedini_Passant_l__t__Cheyne_201338) Jean-Baptiste Pedini, Passant l'été, Éd. Cheyne, coll. bleue du Prix de la Vocation, 2012, 16 €.


Ce Prix de poésie de la Vocation remis par la Fondation Marcel Bleustein-Blanchet récompense, depuis 1984, un jeune poète de moins de trente ans.
Parmi les anciens lauréats, citons Judith Chavanne, Linda Maria Baros, Samuel Rochery, Cédric Demangeot...

Extrait choisi :

Le jour décline. On sort de l'eau et on
s'écroule brutalement sur les serviettes de
lumière qui traînent là. Qui suivent la lente
retraite du soleil. On voudrait le pous-
ser d'un coup de pied aux fesses mais on
découvre de petites algues sèches sur nos
chevilles. Elles s'accrochent comme des
sangsues improbables. Et pourtant on y
croit. Aux étoiles échouées. À la prochaine
veillée. Aux bouches qui fatiguent avec le
crépuscule.

On y croit et plus personne n'ose bouger.
La plage est constellée de cuisses blanches.


(Il est évident que Jean-Baptiste Pedini n'a pas été insensible au charme de son aîné, le poète François de Cornière (né en 1950), mais il l'a bien digéré, le bougre !)

Blog de Jean-Baptiste Pedini